...j'écris sur la matière qui m'a écrit. ...scrivo della materia che mi ha scritto. Erri De Luca

Marc Biancarelli, né en 1968, romancier et nouvelliste, a écrit aussi des poèmes, des chroniques littéraires, ou encore des textes pour le théâtre. Longtemps impliqué dans la rédaction de la revue A Pian d'Avretu, il est également l'auteur d'articles de réflexion ou d'opinion dont le présent essai se veut le témoignage.

Puis un jour, peut-être, les fantômes de notre histoire se réveilleront, ou nous serons ces fantômes, et nous implorerons nos enfants de cesser l'esquive, nous leur demanderons d'allumer à nouveau les derniers feux sacrificiels, viendra peut-être ce jour où notre histoire rouvrira ses entrailles, et elle aura encore quelque chose à déclarer à la face du monde. Mais puisqu'en attendant, et en n'attendant plus rien, nous sommes les fils de la défaite, et puisqu'il ne nous est plus permis d'inscrire notre inspiration dans la grande œuvre de la vie, soyons désormais d'étranges statues de sel figées dans l'éternel, soyons comme les pierres des temps anciens, des êtres pétrifiés dont il restera à déchiffrer le message.